Étiquette : Placement

Les NFT sont-ils devenus le nouvel eldorado des placements financiers ?

Les NFT sont-ils devenus le nouvel eldorado des placements financiers ?

Les NFT sont-ils devenus le nouvel eldorado des placements financiers ?

En 2021, 45 milliards de dollars ont été investis sous forme de NFT dans des objets d’art numériques. Egalement utilisés dans le monde du luxe ou de la mode, certains de ces jetons hautement spéculatifs se revendent des dizaines de millions de dollars. Voici ce qu’il faut savoir sur ce placement pour ne pas se faire berner.

S’ils n’existent que depuis 4 ans, le succès des NFT (« non-fungible tokens », ou jetons non fongibles en français) est fulgurant. Il s’agit de certificats de propriété d’un actif, le plus souvent numérique (dessin, photo, vidéo), mais aussi d’un bien tangible (bouteille de vin ou de spiritueux, par exemple). Ils garantissent l’authenticité du bien et contiennent des informations essentielles sur celui-ci, comme la date de création, l’historique des transactions, leurs montants et les changements de propriétaires. Les NFT sont très souvent utilisés dans le monde de l’art, du luxe ou de la mode, à tel point que, par abus de langage, on appelle NFT l’œuvre elle-même ou le bien auquel il est associé. Certains se négocient à des montants astronomiques, comme le NFT Pak’s Clock, une image d’horloge créée par l’artiste Pak et le lanceur d’alerte Julian Assange, qui décompte le nombre de jours d’emprisonnement de ce dernier. Elle s’est vendue aux enchères la bagatelle de 53 millions de dollars en février 2022. Ces placements d’un nouveau genre sont-ils un nouvel eldorado financier ou un simple mirage ?

Quelle est l’utilité des NFT ?

Dans l’univers du numérique, tout est reproductible. Il est facile, d’un clic, de recopier une image ou une vidéo. Aussi fallait-il trouver un outil capable d’authentifier un objet sans contestation possible. C’est ainsi que sont nés les NFT. Ils utilisent la technologie de la blockchain, qui permet notamment de créer, stocker et échanger des données, pour enregistrer tous les renseignements sur l’actif auquel ils sont adossés. Ceux-ci sont infalsifiables et facilement consultables, notamment sur Ethereum, la blockchain la plus populaire.

Quels sont leurs domaines d’application ?

Ils sont multiples et devraient encore se diversifier au fil du temps. « Dans le monde de l’art, les jetons non fongibles sont utilisés pour donner une identité numérique unique à un dessin ou à une photo, précise Pierre-Yves Dittlot, directeur général de Ledgity, fournisseur de produits financiers. Dans la mode, ils permettent d’acheter une représentation numérique unique d’une robe de haute couture. Ils servent aussi à acquérir un terrain dans le monde virtuel du métavers. Il existe enfin des NFT dans l’univers des jeux des cartes à collectionner ou des jeux vidéo. On devient alors propriétaire de son avatar. » On trouve des plateformes spécialisées pour acheter et vendre ces actifs et suivre en temps réel l’évolution de leur valeur. Parmi les plus reconnues : opensea.iolooksrare.org et sorare.com (NFT de cartes de joueurs de football).

Peuvent-ils être volés ?

Comme pour une cryptomonnaie, vous devez soit ouvrir un compte sur une des plateformes spécialisées, par exemple celles citées ci-dessus, soit créer un portefeuille (ou wallet) dans la blockchain pour y stocker et gérer vos NFT. Mais attention, l’essor de ce marché a attiré des cybercriminels. Vous n’êtes pas à l’abri d’un hacker qui pourrait s’emparer de votre compte et le siphonner, ou pirater la clé privée de votre wallet pour en prendre possession. « La solution consiste à utiliser un hardware wallet, un portefeuille physique, indique Pierre-Yves Dittlot. Il s’agit d’une clé USB associée à un logiciel, qui permet de stocker vos NFT et vos cryptomonnaies de façon sécurisée. »

Comment investir sur ce marché ?

Vous pouvez acquérir un NFT d’une création artistique. « Comme pour un objet d’art classique, il faut acheter une œuvre qui vous parle, avant de penser à l’intérêt financier, recommande Guillaume Eyssette, directeur associé du cabinet de conseil en gestion de patrimoine Gefinéo. Car nous sommes sur un marché naissant et il est difficile de dire si, dans 5 ans, votre œuvre, protégée par le NFT, vous aura fait gagner beaucoup d’argent ou vaudra des clopinettes. »

L’autre moyen de miser sur ce placement atypique est d’épargner de façon indirecte, en passant par un produit financier. Vous pouvez par exemple acheter un NFT Index (NFTI), un panier de NFT en circulation, sur la plateforme Uniswap associée à la blockchain Ethereum. Autre option : placer votre argent dans des outils numériques qui favorisent le développement des NFT, comme l’ether, la cryptomonnaie de la blockchain Ethereum. « Il est également possible d’investir dans la plateforme LooksRare, qui émet des jetons, et de stocker ces jetons dans votre wallet, indique Guillaume Eyssette. Ils prendront de la valeur si la plateforme se développe et vous toucherez un dividende correspondant à une part des bénéfices sur ses transactions. »

Est-ce un produit risqué ?

Les NFT sont des actifs hautement spéculatifs. Le marché est certes en forte expansion, avec d’intéressantes perspectives, mais encore très jeune, et les effets de mode sont nombreux. N’investissez que de faibles montants, avec de l’argent dont vous n’aurez pas besoin à moyen terme. Mieux vaut éviter de prendre des paris : laissez faire le temps.

Source : Le Figaro

Restez informé(e) des nouveautés !

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos actualités patrimoniales et financières