Qu’attendez-vous de votre banque ?

Selon un sondgae Elabe pour Wavstone, l’amélioration du pouvoir d’achat est l’attente numéro 1 des Français vis-à-vis des banques. Cette dimension est à la fois celle où les banques sont jugées très peu contributives (26%) et celle sur laquelle elles sont le plus attendues par les Français (57% dont 26% en 1er). Suivent d’autres attentes, toujours sur le terrain social. Parmi les quatre domaines sur lesquels les banques sont jugées majoritairement peu ou pas du tout contributives et pour lesquels les Français souhaitent le plus qu’elles jouent un rôle plus important, trois concernent des dimensions sociales : L’amélioration du pouvoir d’achat des Français ; La lutte contre la fraude fiscale ; La réduction des inégalités sociales ; Le développement d’une économie plus socialement responsable.

Ces attentes pour un rôle plus social des banques sont exprimées avec plus d’intensité par les personnes en situation financière tendue, par les catégories sociales populaires (employés et ouvriers) et par les personnes peu diplômées. Pour les trois quarts des Français, les banques ne contribuent pas à la transition écologique. Malgré ce faible niveau de contribution perçu, les Français ne placent pas la transition écologique parmi les domaines sur lesquels ils souhaitent qu’elles jouent un rôle plus important à l’avenir (18%, dont seulement 6% en 1er). 

Parmi les actions que les Français souhaitent que les banques développent en priorité pour être plus utiles à la société, les services de micro-crédits, pour permettre aux plus pauvres de financer leurs projets, se détachent très nettement (51%, dont 27% en 1er). Parmi les actions à dominante sociale, « Offrir une large gamme de produits financiers socialement responsable » séduit aussi un tiers des Français.

Les actions qui contribuent à mieux connaître et à choisir la destination de son épargne sont également demandées par une part importante de Français (respectivement 33% et 40%).

Quand ils sont confrontés à des propositions concrètes, les Français se montrent plus sensibles au rôle des banques dans la transition écologique. Ainsi, « financer en priorité des projets qui contribuent à la transition écologique » figure au troisième rang des actions que les Français souhaitent que les banques développent en priorité pour être pus utiles à la société.